Calculatrice en ligne

www.calculatriceenligne.fr

Calculatrice en ligne pratique et gratuite, rien à télécharger, saisissez vos calculs à la souris ou directement au clavier !

Le saviez-vous ?

Le mot calcul vient du latin « calculus » qui signifie « caillou ». En effet, les Romains se sont longtemps servis de cailloux ou de galets pour compter, avant même d'inventer les chiffres écrits. Le mot anglais « computer », bien avant de désigner l'ordinateur que nous connaissons aujourd'hui, servait à désigner toute forme de machine à calculer. Normal, puisqu'en Latin le verbe « computare » signifie « compter » !

Un peu d'Histoire...

Qu'il s'agisse de faciliter le commerce, le calcul des impôts ou la recherche scientifique, les aides au calcul ont évolué en trois temps. Dès l'Antiquité, les abaques sont des dispositifs plans d'aide au calcul. Le le plus connu est le boulier. En déplaçant les billes, on peut résoudre rapidement les additions et les soustractions, et, avec un peu plus de technique, les multiplications et les divisions.

Le XVIIème siècle voit l'invention des premières machines à calculer, purement mécaniques. La plus célèbre est inventée en 1642 par le mathématicien et philosophe français Blaise Pascal. Mais ces machines onéreuses et encombrantes ont beaucoup moins de succès que les règles à calcul, inventées en 1622 par le mathématicien anglais William Oughtred. En déplaçant la réglette centrale et le curseur d'une règle à calcul, on peut résoudre les quatre opérations de base, mais aussi les racines carrées, les calculs trigonométriques... Cet outil mécanique est si performant qu'il est utilisé dans cinq missions Apollo dans les années 1960 !

Les calculatrices électroniques font leur apparition au grand public dans les années 1970. Elles constituent une avancée majeure car elles permettent de réaliser instantanément et silencieusement des opérations complexes. C'est la société américaine Texas Instruments qui en crée le premier prototype en 1967. En 1972, Hewlett Packard commercialise sa première calculatrice scientifique de poche, la HP-35. Elle constituera pendant longtemps la calculatrice de référence pour les scientifiques et les étudiants. D'abord très chères et assez encombrantes, les calculatrices électroniques sont au début réservées à un usage universitaire ou professionnel. La production de masse et la miniaturisation les rendent cependant accessibles au grand public en quelques années.